Exactitudes : portraits de tribus urbaines

Bientôt 20 ans que le photographe Ari Versluis et la profileuse Ellie Uyttenbroek rangent dans des catégories les gens qu’ils croisent dans la rue…

Depuis 1994, ils ont créé une série de photographies, Exactitudes, où ils classifient de manière obsessionnelle les individus, afin de montrer que malgré la croyance d’être différent, nous sommes tous identiques. Nous sommes régis par des codes vestimentaires, des allures, des postures et même si parfois, on veut se sentir plus à la marge de la mode et des tendances, ne pas paraître comme l’autre, il y aura toujours quelqu’un pour nous ressembler.

exactitudes

Véritable travail anthropologique, cette série est frappante par l’étrange similitude des hommes et des femmes en fonction de leur identité et de leur appartenance à un groupe social et culturel. La contradiction entre l’individualisme et l’appartenance à un groupe devient alors évidente. Le nom de la série n’est d’ailleurs pas choisi au hasard : Exactitudes est un mélange des mots «exact» et «attitudes».

Ils avaient commencé leur série à Rotterdam, leur ville de prédilection, mais depuis quelques années, les 2 artistes se baladent à travers le monde pour repérer des semblables.

Même si cette série fêtera l’an prochain ses 20 ans, que les goûts et codes ont évolués durant cette période, on peut voir que l’Homme a toujours besoin de se sentir intégré à groupe : bimbo, skater, hipster, itinérant, voyageur, secrétaire, …. Les modes passent et de nouveaux groupes se forment.

Et vous dans quelle catégorie vous rangeriez-vous ?

exactitudes

exactitudes

exactitudes

exactitudes

exactitudes

exactitudes

exactitudes

exactitudes

exactitudes

exactitudes

exactitudes

exactitudes

exactitudes

exactitudes

exactitudes

Envie de commenter